La saga De Dina fut passionante et bien plus vite lue que je ne le croyais. Bien que les ballades chez mon libraire préféré me donnent beaucoup de joie à découvrir nouveaux auteurs et nouvelles oeuvres, j'aime aussi flâner dans les bouquineries ou les bibliothèques de mes proches pour y trouver ou retrouver trésors et pépites. Ces vieilles éditions Folio ou Livre de poche aux si jolies couvertures et illustrations SooooOOOOoooo Vintage me font rêver. L'arrache coeur de Vian est d'une cruelle actualité et si réelle quand bien même le suréalisme s'y bonnifie. Dans Une Mort très douce, Beauvoir nous fait le récit du vécu de la mort de sa mère et nous bouleverse. Des pépites de l'héritage français qui sonne si vrai: un appartement "rempli des éclats de mauvaise humeur ", "le pouvoir des objets: la vie s'y pétrifie, plus présente qu'en aucun de ses instants", "un vain acharnement déchirant le rideau rassurant de la banalité quotidienne"... sans parler du lyrisme extraordinaire des formules néologiques de Vian.

IMG_3067

Les pages jaunies et cornées me laisse un goût de nostalgie délicieuse et rassérénante. Comme cet autre joyau redécouvert il y a peu...

Le monde de Folon qui rappelle les figures de Magritte...

J'aime bien retrouver le goût et l'odeur du vieux, pas vous? ;o)